Headset MSA Supreme Pro X

Nouveau Headset, le MSA Supreme Pro X

Voilà un petit moment que je n’avais pas re-posté mais après tout j’écris quand je veux et le froid hiver du Haut-Doubs a pas mal freiné notre saison. Donc cette année nouvelle acquisition pour moi le Headset MSA Supreme Pro X.

À vrai dire j’emboite le pas de mon binôme V02 qui a troqué depuis quelques-temps son Earmor Headset pour le MSA sordin.

Un MSA Sordin pas cher !

Étant donné qu’un MSA Sordin coûte relativement cher j’ai opté pour un Headset MSA Supreme Pro X sans micro avec une entrée auxiliaire.

Je vous met le lien ou j’ai acheté mon MSA Sordin.

Le MSA est relié via une prise jack à un PTT style Sherif. Si vous prenez ce type de PTT vous devez faire attention à ce qu’il ai une entrée auxiliaire jack.
Je vous met ici le lien d’un PTT. Pas moyen de retrouver celui que j’ai commandé de marque TYT mais en gros c’est ce genre de PTT avec une sortie jack pour pouvoir brancher le MSA.

Premières impressions du MSA Supreme Pro X

Précédemment j’avais une copie de Peltor 3M estampillé Z-tactical contrairement à V02 qui est passé du Earmor au MSA.

Je teste le MSA Supreme Pro X dès la réception tel un gamin le jour de noël. Pour moi c’est le jour et la nuit. Je reteste mon Z-tac pour être sûr… il n’y a pas de doute.
Bémol cependant, je trouve que ma copie de 3M Peltor Z-tac remplit mieux sa fonction d’antibruit. Éteint, j’entend très peu avec le Z-tac un peu plus avec le MSA sordin.

En effet, le headset est important car il remplit une fonction de protection auditive. Certaines grenades pètent fort et il faut vous protéger les oreilles.

il me fallait le tester un peu mieux que dans une pièce.

C’est lors d’un drill avec nos amis les Unnamed que je le test vraiment. Je le test ensuite toute une journée avec la comm sur l’OP H2S4 organisé par les gaillards softeurs.

Test en drill

1ère étape : s’adapter à la troisième dimension

Comme ma copie de 3M peltor, la spatialisation est différente de celle de l’oreille. Même si la spatialisation du MSA est clairement meilleure ce n’est pas encore très naturel pour moi. D’où l’interêt de driller tout ça. Après une après-midi je commence à m’y faire.

2ème étape : s’adapter aux équipement et aux éléments

Le bon point du MSA Sordin Supreme Pro X  et même des MSA tout court, c’est qu’il est plus fin que les 3M Peltor ou autres copies Z-tac donc moins gênant et encombrant.

En effet mon Z-tac avait tendance à taper contre la crosse de mon HK416 quand j’épaulai. PIRE, il prenait le coup comme un surplus de décibel et s’éteignait.

Il faut savoir que ma copie de Peltor Z-tac se coupait en cas de son trop fort. Je devais sans cesse le rallumer en partie. Un bug surement. Avec le MSA c’est parfait. Je revis !

Là, plus de problème ! Bon ok on transpire là dessous mais c’est pas grave.

Pour ceux qui sont des adeptes du casque. Il existe ce genre d’attaches support de casque que vous connaissez tous. Perso je n’en ai pas. Je met le headset puis le casque et ça passe. C’est surement mieux avec les attaches mais je met le casque seulement en CQB.

3ème étape : Douleur et supplice

Justement parlons du confort. Ma copie de 3M Peltor me défonçait les oreilles et les tempes. Oui car à l’airsoft il faut porter des lunettes ou un masque en permanence je ne vous apprend rien.

Perso je n’aime pas trop le masque à cause de la buée. Avant j’avais tendance à mettre mon Z-tac à demi sur mes oreilles. Ça me faisait moins mal, j’entendais encore les comm radio et je pouvais autant écouter les sons amplifiés que avec mes oreilles pour éviter les déformations de sons.

Cependant c’est pas très malin pour la protection auditive … autant ne rien mettre.

Ce casque sert moins et j’ai surtout investi dans une nouvelle paire de lunettes ESS, les crossbow suppressor. Les lunettes ont des branches plates c’est parfait.

Lors de l’OP H2S4, j’utilise le headset tout une journée et j’avoue que j’ai un peu mal au tempes sur la fin. Sûrement dû au fait que j’ai mis les lanières de maintient sur les branches des ESS suppressor. La prochaine fois je tente sans.

Test au stand de tir

Il y a peu je vais au stand de tir avec V05. J’ai pris le MSA avec moi pour me faire un petit comparatif.

Au début je test un casque lambda mis à disposition là-bas. Au bout de 5 minutes je comprends rien à ce que dit l’instructeur (je suis dur de la feuille).

Rapidement je met mon MSA (micro à l’arrière). Et là c’est parfait. Avec les micro tournés derrière j’entends parfaitement ce qu’on me dit tout en gardant mes oreilles protégées des bruits de tirs.

Conclusion sur le MSA Supreme Pro X

Conclusion, j’en suis super content. L’amplification et la spatialisation du son sont nettement mieux que ce que j’ai pu tester avant (earmor y compris). Le confort aussi, les pad en gel pour les oreilles sont vraiment appréciables. Ça fait 2 ans que je l’utilise maintenant et R.A.S.

J’ai même fait des travaux au marteau piqueur avec. Le casque plein de poussière et toujours R.A.S.

ATTENTION : Si mon casque ne bronche pas avec de la poussière c’est par-ce-que c’est le supreme pro X.
À la différence du suprem pro, le X a des micro résistants à l’eau et à la poussière !

Quelques photos du headset MSA

G19 WE and the headset MSA
headset msa sordin Supreme Pro X
headset msa sordin Supreme Pro X
headset sordin
headset msa sordin Supreme Pro X
G19 WE and headset msa sordin Supreme Pro X
G19 WE and headset msa sordin Supreme Pro X
Laisser un commentaire